Commerce inter-africain : L’accord de la ZLECA entre en vigueur

Avec l’arrivée de cette nouvelle année 2021, l’accord de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) est entré officiellement en vigueur.
Lancé en 2018 et ratifié par 34 pays, l’accord de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) est rentré en vigueur ce 1er janvier 2021. L’idée derrière ce traité est d’instaurer une vaste zone de libre-échange et de prévoir, d’ici 15 ans au maximum, la suppression de 90 % des taxes douanières sur les biens et les services échangés.
Ainsi, les pays ayant ratifié ce traité, et dont l’Algérie fait partie, commenceront à commercer suivant de nouvelles règles, bien que, dans l’immédiat, rien ne change car la ZLECA est en cours de construction et de négociation.
Néanmoins, cet accord est porteur d’espoir au niveau continentale, notamment en termes de stimulation du commerce inter-africain et de facilitation du développement et de l’industrialisation de l’Afrique.
Selon les déclarations du premier ministre «pour l’Algérie, la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) est un choix stratégique». 
«La Zlecaf est un choix stratégique,  exigeant une conjugaison des efforts pour aller de l’avant dans la concrétisation des objectifs de développement de notre continent et de nos pays, et la consolidation de la paix et de la sécurité, étroitement liée aux progrès du développement économique», avait-il déclaré dans ce même sens.