Inauguration du site de la ZLECA

Le 17 août 2020, sur l'invitation du gouvernement de la République du Ghana, le Secrétaire général de l'OMD, Kunio Mikuriya, a assisté virtuellement, aux côtés de plusieurs dignitaires africains, à l'inauguration du siège du Secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) à Accra, Ghana, cérémonie au cours de laquelle le gouvernement ghanéen a remis officiellement la clé des locaux à la Commission de l'Union africaine (CUA).

Lors de cette cérémonie affirmant l'engagement du Ghana à accueillir le Secrétariat permanent de la ZLECA à Accra, le Président de la République du Ghana, S.E. Nana Akuffo-Addo, a remis officiellement la clé du bâtiment entièrement meublé abritant le Secrétariat de la ZLECA et la résidence officielle du Secrétaire général de la ZLECA, au Président de la CUA, S.E. Moussa Faki. Le Président Akuffo-Addo a souligné combien une mise en œuvre efficace de la ZLECA était importante pour stimuler le commerce entre les pays africains et contribuer à la croissance et à la prospérité souhaitées sur le continent africain. Le Président ghanéen a souhaité la bienvenue au Ghana au nouveau Secrétaire général, S.E. Wamkele Mene. Il l'a vivement encouragé à œuvrer pour que le Secrétariat devienne une structure forte, efficace et performante, avec la capacité de faire appliquer les différentes règles commerciales énoncées dans l'Accord portant création de la ZLECA.

Dans son discours, S.E. Wamkele Mene a indiqué que la ZLECA était porteuse d'un message fort, à savoir que l'Afrique était ouverte au commerce et aux investissements présentant des avantages mutuels pour la création d'emplois décents en Afrique et pour une amélioration des moyens de subsistance des citoyens africains. Il a reconnu l'impact négatif de la pandémie de Covid-19 sur les chaînes logistiques mondiales et ses effets sur le développement économique du continent. Néanmoins, il a encouragé vivement l'Afrique à voir dans la ZLECA une opportunité de redéfinir les chaînes logistiques africaines et de créer plus rapidement des chaînes de valeur régionales, capables de stimuler le commerce intra-africain et d'assurer des capacités de production en Afrique. Il a également souligné l'importance de la douane dans la mise en œuvre de la ZLECA.

Kunio Mikuriya a félicité à cette occasion l'Union africaine (UA) et le gouvernement de la République du Ghana pour avoir franchi cette étape décisive. Dans un message écrit, adressé à l'ensemble des participants, il a précisé : "l'OMD se réjouit à l'idée de travailler avec le Secrétariat de la ZLECA et avec toutes les administrations des douanes du monde, y compris celles qui se trouvent en Afrique, pour créer le marché du futur et intégrer l'Afrique dans le système économique et douanier mondial."

Lors de la cérémonie inaugurale sont également intervenus le ministre ghanéen des affaires étrangères et de l'intégration régionale, le ministre du commerce et de l'industrie et le Président de la CUA. Des messages de soutien ont été adressés par le Président de la République du Niger, S.E. Mahamadou Issoufou, grand défenseur de la ZLECA auprès de l'UA, ainsi que par le Président de la République sud-africaine et Président de l'UA, S.E. Cyril Ramaphosa.

Le Secrétariat de la ZLECA sera pleinement opérationnel à compter du 1er janvier 2021.

Sources:www.wcoomd.org