La relation Douanes-Usagers: Les conditions d'amélioration de la qualité de service.

Le Cread   (Centre de Recherche en Economie Appliquée pour le Développement)  est un établissement public algérien de recherche en économie appliquée pour le développement. Depuis sa création, ses activités de recherche portent principalement sur l’économie de développement, l’économie sociale et du travail, l’économie de l’éducation, l’économie des ressources naturelles et de l’environnement, l’économie de l’entreprise et son organisation, etc. Toutes ces préoccupations de recherche ont toujours été des thématiques investies par les chercheurs du Cread à travers des projets de recherche et des  études d’expertise. Le Cread conçoit et réalise des projets de recherche avec des partenaires socioéconomiques et des établissements scientifiques nationaux et internationaux. Il conçoit et réalise des enquêtes ponctuelles sur des échantillons de populations, d’institutions et de professionnels de l’économie, pour collecter des données et des informations statistiques sur l’ensemble des phénomènes économiques et socioéconomiques. Des accords de partenariat et des conventions lui permettent également d’exploiter les données d’enquêtes sur panels ou des échantillons réalisés par d’autres organismes nationaux et internationaux, publics ou privés. Le Cread effectue des prestations d’études et de recherches pour le compte des institutions et des établissements, publics ou privés, nationaux ou étrangers en s’appuyant sur les expertises internes et externes. Ces études exploitent des thématiques et des problématiques variées, relatives aux diverses structures économiques et socioéconomiques.

Dans ce cadre le CREAD a été sollicité par la Direction générale des douanes pour effectuer une recherche ayant pour objectif un retour d'expérience quant à l'utilisation d'un mix entre méthode quantitative et qualitative et comme second objectif d'éclairer la démarche d'identification de la nature de la relation Douanes-usagers

Les résultats obtenus à partir de ces deux méthodes ont permis dans un premier temps, de mesurer la satisfactiondes usagers de la qualité de service offerte par l'administration douanière et, dans un deuxième temps, de faire ressortir des indicateurs pouvant orienter l'ajustement de la politique de modernisation des douanes algériennes.

Cet ouvrage en est la synthèse.

Document: