L'OMD célèbre la Journée mondiale de l'ozone

Le 16 septembre de cette année, l’Organisation mondiale des douanes (OMD) se joint à la communauté internationale pour célébrer 35 ans de travail pour la protection de la couche d'ozone. Cette couche de gaz est le bouclier de la Terre, la protégeant de la partie la plus nocive des rayons ultraviolets du soleil. C'est pourquoi le travail de protection de la couche d'ozone est fondamental pour la protection de la santé humaine et de l'écosystème. Ce travail est particulièrement pertinent pour l'OMD cette année, qui rassemble la communauté douanière mondiale autour du thème «La douane au service de la durabilité pour les personnes, la prospérité et la planète».

En ce jour, l'OMD réitère son soutien au Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et à OzonAction pour la mise en œuvre de la Convention de Vienne pour la protection de la couche d'ozone, du Protocole de Montréal et de l'Amendement de Kigali. La mise en œuvre efficace de ces accords multilatéraux sur l'environnement (AME) est essentielle pour garantir que les produits commercialisés sont sans danger pour la santé humaine et l'environnement.

«La douane est un acteur clé dans la mise en œuvre des Objectifs de développement durable à l'horizon 2030 des Nations Unies», a déclaré le Secrétaire général de l'OMD, «Les douanes peuvent renforcer les contrôles sur les mouvements transfrontières de produits écologiquement sensibles en encourageant la coopération internationale, en gérant les risques et en appliquant la technologie à l’échange et à l’analyse des données».

Les douaniers sont en première ligne de la protection de l'environnement. Ils jouent un rôle essentiel dans la prévention et la détection du commerce illicite et du respect des AME, y compris le Protocole de Montréal. Pour soutenir les douanes dans cette mission, l'OMD, en coopération avec OzonAction et les partenaires de l'Initiative Douanes vertes (Green Customs Initiative) fournit des formations et des conseils aux douaniers du monde entier en augmentant leurs connaissances, en renforçant leurs compétences et en facilitant leur accès à l'information, afin que les douanes puissent réussir à endiguer le commerce illégal des substances appauvrissant la couche d'ozone (SAO). L'OMD coordonne également les opérations mondiales de lutte contre la fraude, telles que les opérations «Demeter», ciblant les expéditions illicites de SAO. En 2019, l'opération Demeter V a permis aux douaniers de saisir 8 031 ​​kg de SAO commercialisées illégalement.

Ce n'est que grâce à la coopération multilatérale et au renforcement continu des capacités que la douane pourra mettre en œuvre avec succès et durablement les AME et empêcher le commerce illicite. En développant un réseau de confiance et en améliorant la collecte et l'échange de renseignements, les douanes du monde entier contribuent activement à la protection de la planète et de ses habitants.

Sources: OMD