Mission d'études des Nations unies sur la facilitation du commerce

Une mission d'études des Nations unies sur la facilitation du commerce a été initiée par le bureau de cette instance internationale pour l'Afrique du Nord. (UN.CEA) Dans ce cadre le président de l'UNTCA M. Aouidette Djelloul a reçu au siège de l'association le 11 juillet 2019 M.Yazid Boumghar consultant national en vue de préparer une étude sous régionale sur la facilitation du commerce.

Celle-ci s'inscrit dans le cadre des activités de promotion de l'integration régionale en Afrique du Nord que le bureau organise pour contribuer à la reflexion et au partage d'experience en la matière. L'objectif  général de cette étude est de réaliser une analyse approfondie de la facilitation du commerce dans le prolongement de l'étude sur les chaînes de valeur régionales existantes en Afrique du Nord. Le développement des chaînes de valeur régionales est indispensable pour une meilleure intégration régionale en Afrique du Nord, qui induirait une augmentation de la croissance économique, tirée par une amélioration des investissements intrarégionaux et une augmentation du commerce entre les pays membres. En vue de renforcer l'intégration éconmique régionale , le consultant  a pour mission de recueillir les données pertinentes sur la facilitation du commerce en Afrique du Nord

A l'intention de son interlocuteur M. Le président a pris soin de présenter brièvement l'infrastucture du commece en Algérie et exposé les différentes contraintes macro economiques et les exigences imposées par la conjoncture économique. Il a fait état des différents aspects normatifs et a dressé les perspectives d'amélioration en vue de fluidifier au mieux les échanges internationaux. Il a été brièvement passé en revue des obstacles au commerce et examiné les efforts déployés  en vue de surmonter ces contaraintes. Les principaux enjeux de la facilitation du commerce sont: les opérations physiques d’expédition (transport et transit), les procédures d’import-export, incluant les problèmes des douanes de  passage de frontières; les technologies de l’information et de la communicatiuon, les mécanismes de paiements internationaux, et les normes du commerce international. Il a été souligné la faiblesse des infrastructures de transport et de communication, les douanes tatillionnes et les procédures de paiements qui conduisant à des surcoûts des transactions commerciales . Pour prolonger  la réflexion sur le sujet , il est recommandé d'examiner le rapport sur la question ci-dessous mentionné.

Document: